À propos

Le RÉSEAU

Le RÉSEAU pour un développement psychosocial par le sport et le plein-air, est un regroupement de partenaires, institutions, organismes, chercheurs, entrepreneur-e-s, intervenant-e-s intéressés par le sport et le plein air comme outil de développement humain.

Le RÉSEAU se positionne comme un acteur favorisant les partenariats dans le respect des deux axes de sa mission : contribuer à enrichir les normes sociales et soutenir les membres.

MODÈLE ORGANISATIONNEL

Structure juridique

Le RÉSEAU est un écosystème dans lequel les membres interagissent. Bâtit sous une forme organique, il n’a pas de forme juridique. Dans le cas d’ententes avec différents partenaires, un organisme membre est désigné par les membres comme fiduciaire pour assurer la gestion financière.

Coordination

Le RÉSEAU a une coordination composée de trois personnes élues par les membres. Chaque coordonnateur est rattaché à un organisme membre.

Équipe de coordination:

Luc Parlavecchio
Marie-Pierre Boucher
Brice Favier-Ambrosini

Équipes projets

Le RÉSEAU est composé d’équipes projets. Ces équipes projets, montées à l’initiative des membres et par les membres, doivent répondre à des enjeux identifiés dans le plan d’action annuel. La durée de vie d’une équipe projet est limitée dans le temps ou jusqu’à atteinte des objectifs identifiés (des dates doivent être planifiées). Exemple d’équipes projets : l’équipe projet plein air, l’équipe projet formation.

Vision

Rendre accessible pour tous le sport et le plein air comme outils de développement humain.

MISSION

Faire émerger un mouvement de développement humain psychosocial par le sport et le plein-air, en proposant et rendant visibles des alternatives innovantes ayant un impact pour la clientèle et les décideurs.

2 axes de travail ont été identifiés:

  1. Favoriser l’enrichissement des normes sociales par le sport et le plein air.
  2. Soutenir les acteurs favorisant le développement humain par le biais du sport et du plein-air.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES

  • Devenir un accélérateur de mouvement social en regroupant les forces actives,
  • Accompagner l’évolution des normes sociales,
  • Réfléchir sur l’impact psychosocial par le sport et le plein air,
  • Soutenir ses membres en les impliquant dans des projets d’innovation sociale,
  • Créer une offre de services offrant l’opportunité aux membres de développer des compétences au sein d’une communauté de partage,
  • Mettre en commun des ressources matérielles et humaines,
  • Influencer la qualité des interventions et des impacts des intervenants en sport et plein air (enseignant.e, entraineur.e, éducateur.trice, etc.)

Écosystème RÉSEAU

Ecosystème Réseau

Valeurs

Agilité

S’adapter avec intelligence aux besoins émergents

Rigueur

Faire preuve de professionnalisme et offrir le meilleur de soi dans chacune de ses actions

Souplesse

S’offrir la possibilité de réfléchir et de co-créer en fonction des besoins ponctuels

Mixité

S’inspirer de la variété et de la richesse de chacun

Inclusion

Ouvrir au plus grand nombre

Innovation

Penser en dehors de la boîte en explorant de nouveaux possibles

Historique

La création du RÉSEAU a été initiée par l'Institut DesÉquilibres en 2015. Il est le résultat de nombreux échanges avec différents organismes tels que Québec en forme, Bien dans mes Baskets, Pour 3 points, Sport et Loisir de l’Île de Montréal et Aventure Écotourisme Québec.

Ces échanges ont été bonifiés par des chercheurs reconnus dans leur milieu avec notamment Suzanne Laberge, Professeure titulaire au Département de kinésiologie de l’Université de Montréal et de Nicolas Moreau, professeur agrégé, responsable des études supérieures de Faculté des sciences sociales à l’Université d’Ottawa.

Ces discussions ont mené à différents constats :

  • Le sport peut être favorable au développement des pratiquants;
  • Le sport peut favoriser voire renforcer les comportements délinquants;
  • Des organismes tels que les unités régionales de loisir et de sport, les camps de jour, constatent l’effet bénéfique d’une telle approche;
  • Les intervenants, éducateurs, entraineurs, professeurs se sentent mal outillés pour mettre en pratique une approche psychosociale.
  • Des organismes ont essayé et évalué l’approche psychosociale… et ça marche!;
  • Il existe des formations à caractère psychosociale en sport et plein-air;
  • L’approche de développement psychosociale par le sport et le plein-air est peu documentée et mal connue;

L’Institut DesÉquilibres, en collaboration avec ses partenaires, a proposé à Québec en Forme la mise en place d’un réseau afin de répondre aux enjeux que soulevaient ces constats.